Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les baumes teintés de chez Trew ! 💋

Se maquiller sans dioxyde de titane, le parcours du combattant ?! Je ne vous dirai pas le temps passé à décrypter les listes d'ingrédients sur les eshops. Qui d'ailleurs d'un site à l'autre semble varier. Sans compter cette mention pas toujours claire pour le consommateur : " may contains...".

Alors pourquoi cette soudaine peur du dioxyde de titane ? En cherchant à renouveler mon make up, je suis tombée sur le commentaire d'une cliente qui disait que c'était dommage de trouver du dioxyde de titane dans du maquillage bio.

J'ai donc fait quelques recherches. Et, ce que j'ai trouvé n'est pas rassurant. Comme à son habitude, personne n'est d'accord. C'est comme toujours au consommateur de faire attention et de faire son choix. Le dioxyde de titane, on le retrouve à l'état naturel.

Mais depuis quelques années, il est sujet à controverse. Il a même été interdit en France comme additif alimentaire ( E171). En cosmétique, il est utilisé comme filtre UV dans les crèmes solaires bio notamment. Mais, on le retrouve comme pigment en maquillage, dans les soins glow...etc. S'il est sous forme nanoparticulaire, c'est obligé d'être inscrit sur l'emballage. Et, il doit pas pas être conditionné en spray.

On le soupçonne d'être cancérigène. Il serait soi-disant plus dangereux pour ceux qui le manipulent à cause du risque d'inhalation. Le risque serait moindre voir inexistant vu les petites quantités pour le consommateur. Mais, le problème avec les nanoparticules, c'est qu'il est prouvé qu'elles peuvent traverser les couches de la peau et se transforment au contact du sang, de la salive...etc.

Donc, y a un risque. Et quand on sait qu'on le retrouve par exemple dans le dentifrice c'est pas très rassurant. Du coup, j'ai décidé que ce tout ce qui rentrait en contact avec mes muqueuses ne devaient pas contenir de dioxyde de titane. Je finirai ce que j'ai mais en tout cas pour les lèvres c'est ok.

C'était pas gagné. Trois marques se distinguent en effet ; le plus souvent des baumes teintés. A part, la marque californienne 100 % Pure qui est une des rares à proposer un maquillage 100% free CI 77891. Pour les soins aussi me semble-t-il.

Mais grâce à Ayanature, j'ai découvert une très sympathique marque bretonne, Trew. Qui justement propose des baumes teintés à la composition irréprochable. Je vous invite à découvrir ici les valeurs défendues par l'entreprise.

 

 

 

J'ai jeté mon dévolu sur deux teintes. Tout d'abord, le framboise est qui plutôt dans les tons chauds.

C'est une couleur qui me va bien et qui réveille le teint. Idéal quand on est pressé et qu'on veut rehausser son teint.

 

 

 

 

Le deuxième c'est une très bonne surprise. J'ai pas l'habitude de porter cette couleur d'habitude. Ayant les cheveux noirs et ayant quelquefois des rougeurs, j'évite certaines teintes rosées. Celle-ci est parfaite couleur lie de vin. Je l'adore !

Par contre, contrairement au framboise, j'aurai du mal à la porter seul. Je pense que c'est parce que j'ai pas l'habitude. D'autant plus que c'est l'hiver et mon teint est un peu blafard ces temps-ci.

 

Donc, je le porte avec un crayon noir au ras des cils, du mascara et blush.

Et c'est tip top ! D'ailleurs, je m'étais fiée au swatche sur le site et je dois dire que la teinte est fidèle.

Je le mentionne parce que souvent quand on commande à distance parfois on a des mauvaises surprises.

J'avais beaucoup hésité pour cette teinte ; et au final, c'est ma préférée.

 

 

J'aime beaucoup l'emballage qui a un côté rétro, pop art. Et l'odeur acidulée complètement régressive. Je me suis revue ma meilleure amie et moi sortir du catéchisme pour aller dans l'épicerie du coin achetée des friandises en gélatine.

J'avais quand même peur que l'odeur soit entêtante. J'ai du mal avec certaines odeurs si elles persistent dans le temps. Là, aucun problème. Une fois mis, l'odeur disparaît.

Là où j'ai un peu galéré dirons-nous, c'est pour faire sortir la matière du tube. Après avoir contacté Ayanature, on m'a dit que c'était normal. Que je pouvais passer le tube sous l'eau chaude. Mais que de toute façon c'est un peu difficile à faire sortir lors des premières utilisations mais qu'après ça irait.

Honnêtement, je trouve que c'est toujours un peu difficile à faire sortir. Moins qu'avant certes mais quand même. C'est d'ailleurs le seul reproche que je ferais sur ces baumes. Après, je me demande si c'est pas le fait que ça soit l'hiver qui a joué. Et, le transport aussi peut-être avec les variations de température.

Pour l'application, je préfère l'appliquer au doigt. La matière est un peu compacte à la sortie du tube, et le fait de la travailler au doigt permet un rendu et une application optimale. Je me prononcerai pas sur la côté hydratant et nourrissant car ayant des problèmes de thyroïde et de vit D, j'ai la peau particulière sèche et déshydratée. Donc, je mets toujours un contour des lèvres hydratant en dessous surtout en ce moment vu l'hiver.

Concernant la tenue, quand on mange ben ça part. Ce qui est plaisant contrairement à un RAL, c'est que c'est uniforme. J'apprécie aussi le fait qu'il y ait peu de transfert sur un verre ou une serviette en tissu. J'avais ce souci avec les gloss d'autres marques qui ont tendance à rester sur certaines matières même après lavage.

Enfin, je lui ai découvert une autre utilité : en blush. Je n'ai essayé que le framboise de cette manière mais j'aime beaucoup. D'ordinaire, j'utilise des textures poudre mais j'avoue que j'apprécie le côté deux en un.

Pratique en voyage ou pendant un week-end. La texture hyper agréable ( non collante ) que je fonds avec mes doigts. Je trouve qu'il a un côté glow presque bronzer sur moi. Sûrement grâce aux reflets nacrés du baume. Reflets que je vois davantage en blush que sur mes lèvres.

Pas besoin de repasser cinquante fois. Pas de rougeurs. Et, une tenue très bonne. A voir en été par contre parce que sous le soleil des tropiques, ça risque de ne pas être la même chose. Je vous tiendrai au courant. En tout cas, je suis très satisfaite de mes produits à prix très raisonnable. En effet, comptez 7,90 euros pour une baume teinté.

Trew c'est aussi des baumes à lèvres non teintés, des crèmes pour les mains. Et depuis peu, une bb cream qui a vu le jour grâce à une campagne participative. J'apprécie aussi la dimension communautaire de la marque. D'où elle tire d'ailleurs son nom : true ( vérité ), crew ( équipe).

Cerise sur le gâteau, à la tête de cette marque, Ludovic et Romain, deux ingénieurs cosmétiques. Deux hommes, ça change ! Le produit que j'aimerai bien qu'ils créent : un higlighter sans dioxyde de titane !

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Contente de te retrouver ! Je vois que tu poursuis tes recherches très intéressantes de produits cosmétiques les plus purs possibles et sans dioxyde de titane. Comme toi dans le doute, je m'abstiens et je suis offusquée que les scientifiques ne soient pas d'accord sur les risques pour la santé (c'est pareil pour les vaccins contre le covid soit dit en passant !!). En fait dès qu'il y a conflit d'intérêt je n'écoute plus l'avis de la personne...et malheureusement beaucoup sont dans ce cas. Merci pour ton avis éclairé !
Répondre
Moi aussi ! En fait, y a trop d'intérêts financiers, politiques pour que les scientifiques se prononcent. Et, je suis d'accord avec toi pour les vaccins ! Merci à toi pour ce commentaire. Je vais de ce pas, voir tes articles !